Mot de la directrice artistique

Tenir le coup et fêter nos cinquante ans, malgré tout!

Chères spectatrices, chers spectateurs,

Je vous écris aujourd’hui en espérant que vous tenez le coup.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je m’ennuie cruellement des places grouillantes de vie, des bibliothèques pleines de gens curieux, des cafés et des bars achalandés, des restaurants invitants, et bien entendu, je m’ennuie surtout de la salle du Trident bondée, de la scène animée par de grandes distributions, de l’électricité et de la beauté extraordinaire que nous donne le théâtre.

Depuis que les décisions gouvernementales sont tombées, on ne chôme pas. On se casse la tête pour trouver des façons de rester ouverts en étant fermés. On pense à vous, on pense aux artistes et on s’affaire à rester vivant. De reports en reports, d’un enregistrement à un tournage, de spécialisation en désinfection, à l’invention de nouvelles formes.

On n’abdique pas et on célèbre malgré tout, nos 50 ans.

Impossible de les passer sous silence, il s’agit d’un anniversaire beaucoup trop important. L’apport du Trident demeure incontournable et nous nous devons de mettre en lumière ces cinquante années de théâtre.

On vous offre donc plein de formes intéressantes; un web documentaire, un télé-théâtre, des radio-théâtres, un ciné-théâtre et encore plein de surprise à venir.

On pense à vous, et nous piaffons d’impatience à l’idée de vous retrouver.

Prenez bien soin de vous.

J’espère de tout cœur que notre offre saura vous toucher.

Anne-Marie Olivier

Information supplémentaire

Partager la page