LES PRIX THÉÂTRE

Remise des Prix Théâtre 2023-2024 | 10 juin 2024

Au STUDIOTELUS du Grand Théâtre de Québec
Sur invitations seulement.

En diffusion en direct sur Facebook et Youtube dès 17h30


C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous dévoilons les finalistes pour les Prix Théâtre 2023-2024 de la grande région de Québec, tous théâtres confondus. Ces prix seront remis à des artistes résidants dans la région de Québec qui ont marqué la scène théâtrale au cours de la dernière saison le 10 juin 2024 dans le cadre d’un 5 à 7 festif. La remise des Prix Théâtre est présentée par le Théâtre du Trident, le Théâtre La Bordée, le Théâtre Périscope, Premier Acte, le Théâtre jeunesse Les Gros Becs et soutenue par le Fonds Claude-Robitaille, le Fonds François-Gagnon pour le théâtre québécois, la Fondation Paul-Bussières, le Fonds du Théâtre du Vieux-Québec, le Fonds Pierre-Mantha, Robert Lepage et la Ville de Québec. Les onze catégories de prix récompensent des réalisations exceptionnelles en interprétation, mise en scène, écriture, environnement sonore, éclairages, vidéos, costumes et scénographie.

LE PRIX PAUL-HÉBERT récompense un comédien ou une comédienne qui a offert une interprétation remarquable dans un premier rôle. Remis chaque année depuis 1977, ce prix est un hommage à Paul Hébert, homme de théâtre exceptionnel, cofondateur du Théâtre du Trident et pilier du développement du théâtre à Québec. Prix remis par le Fonds Claude- Robitaille.
En nomination :

  • Sophie Dion pour son rôle d’Édith dans Dimanche à Sodome, de Jordan Tannahill, traduction d’Olivier Sylvestre;
  • Mélissa Merlo pour son rôle de Sugar dans Trout Stanley, de Claudia Day, traduction de Manon St-Jules;
  • Vincent Roy pour son rôle de Vincent dans Pisser debout sans lever sa jupe, d’Olivier Arteau.

LE PRIX JANINE-ANGERS vient saluer la performance marquante d’un ou d’une interprète dans un rôle de soutien. Créé en 1986, le prix fut rebaptisé en 1988 à la mémoire de la première récipiendaire. Prix remis par le Fonds François-Gagnon pour le théâtre québécois.
En nomination :

  • Rosalie Cournoyer pour son rôle de Trudi dans Apologia, d’Alexi Kaye Campbell, traduction d’Angélique Patterson ;
  • Carmen Ferlan pour son rôle de Bernadette dans La Délivrance, de Rosalie Cournoyer;
  • Fabien Piché pour son rôle de Fabien dans Pisser debout sans lever sa jupe, d’Olivier Arteau.

LE PRIX NICKY-ROY Accordé à une comédienne ou à un comédien exerçant son métier depuis quatre ans ou moins pour souligner son talent particulièrement prometteur lors d’une interprétation remarquable au cours de la dernière saison. Ce prix a été créé en 1981 à la mémoire d’une jeune comédienne décédée accidentellement. Prix remis par le Fonds François-Gagnon pour le théâtre québécois.
En nomination :

  • Clémence Lavallée pour son rôle de Cath dans J’te pète en mixte, de Gabrielle Ferron ;
  • Myriam Lenfesty pour son rôle de L’ado dans Dessiner dans les marges – Stand up poème pour fantôme temps partiel, de Carolanne Foucher;
  • Pierre-Olivier Roussel pour son rôle de Fred dans Jusqu’à brûler les boiseries, de Silviu Vincent Legault.

LE PRIX ROBERT-LEPAGE récompense le travail admirable d’un metteur en scène ou d’une metteure en scène tant dans la conception générale d’un spectacle que dans la direction des interprètes. Mis sur pied en 1986, ce prix souligne la créativité et l’originalité de la mise en scène et porte désormais le nom de Robert Lepage pour souligner son apport exceptionnel au théâtre québécois. Prix remis par Robert Lepage.
En nomination :

  • Olivier Arteau pour la mise en scène de Pisser debout sans lever sa jupe, d’Olivier Arteau;
  • Frédérique Bradet et Alan Lake pour la mise en scène de Le mythe d’Orphée, d’Isabelle Hubert;
  • Lorraine Côté pour la mise en scène de Pour la suite du monde, de Pierre Perreault, Michel Brault et Marcel Carrière, adaptation pour la scène de Lorraine Côté et Nicola Boulanger.

LE PRIX DU MEILLEUR TEXTE ORIGINAL créé en 2018, le prix du meilleur texte original est décerné à un auteur ou une autrice dont le texte original s’est fortement démarqué. Prix remis par le Fonds François-Gagnon pour le théâtre québécois.
En nomination :

  • Rosalie Cournoyer pour La Délivrance;
  • Gabrielle Ferron pour J’te pète en mixte;
  • Mary-Lee Picknell pour Heimat/Revenir.

LE PRIX JACQUES-PELLETIER souligne le travail remarquable aux éclairages. Ce prix a été créé en 1981 à la mémoire d’un des pionniers de la scénographie au Québec. Prix remis par le Fonds François-Gagnon pour le théâtre québécois.
En nomination :

  • Nyco Desmeules pour les éclairages de Dessiner dans les marges – Stand up poème pour fantôme temps partiel, de Carolanne Foucher;
  • Keven Dubois pour les éclairages de Le mythe d’Orphée, d’Isabelle Hubert;
  • Jean-François Labbé pour les éclairages de Dimanche à Sodome, de Jordan Tannahill, traduction d’Olivier Sylvestre.

LE PRIX DE LA MEILLEURE CONCEPTION VIDÉO souligne le travail remarquable à la conception vidéo. Ce prix a été créé en 2021. Prix remis par le Fonds François-Gagnon pour le théâtre québécois.
En nomination :

  • David B. Ricard et Keven Dubois pour la conception vidéo de Nina ou de la fragilité des mouettes empaillées, de Charlie Matéï Visniec;
  • Keven Dubois pour la conception vidéo de H+, une création de Emile Beauchemin et du Théâtre Astronaute; 
  • Nebo Kovacevic pour la conception vidéo de You’re talking to me?, de Juan Arango. 

LE PRIX PAUL-BUSSIÈRES est décerné à un ou une scénographe dont l’environnement théâtral et ou la conception de marionnettes s’est fortement démarqué. Ce prix a été créé à la mémoire d’un des pionniers de la scénographie au Québec. Prix remis par la Fondation Paul-Bussières.
En nomination :

  • Gabriel Cloutier-Tremblay pour la scénographie de Avant l’heure mauve de Maude Bégin-Robitaille;
  • David Mendoza Hélaine pour la scénographie d’Orgueil et préjugés, de Jane Austen, adapté pour la scène par Marianne Marceau;
  • Ariane Sauvé et Robert Lepage pour la scénographie de Le Projet Riopelle, de Robert Lepage, Steve Blanchet et Olivier Kemeid.

LE PRIX BERNARD-BONNIER a été créé en 1998 à la mémoire de ce talentueux compositeur, décédé en 1994. Cette récompense est remise à un musicien ou une musicienne pour un environnement sonore mémorable. Prix remis par le Fonds Pierre-Mantha.
En nomination :

  • Yves Dubois pour la musique de Dimanche à Sodome, de Jordan Tannahill, traduction d’Olivier Sylvestre;
  • Maurice Laforest, Frédérick Desroches, Olivier Forest, Sylvain Neault et Claudia Gagné pour la musique de Circus Opus, de Maurice Laforest, Véronika Makdissi-Warren, Bertrand Alain et Benoît Lemay;
  • Vincent Roy, Sarah Villeneuve-Desjardins et Jorie Pedneault pour la musique de Pisser debout sans lever sa jupe, d’Olivier Arteau;

Le Prix du Fonds du théâtre du Vieux-Québec est décerné à un artiste dont la conception des costumes, des maquillages et ou des coiffures est jugée remarquable. Ce prix a été créé en 2006 par messieurs Denis Denoncourt et Lorenzo Michaud, administrateurs du Fonds du Théâtre du Vieux-Québec. Prix remis par la Fondation du Théâtre du Vieux-Québec.
En nomination :

  • Danielle Boutin pour la conception des costumes de Le mythe d’Orphée, d’Isabelle Hubert; 
  • Laurie Carrier pour la conception des costumes de Là où je me terre, de Caroline Dawson, adapté par Michel Nadeau;  
  • Laurie Foster pour la conception des costumes et des coiffures de Dimanche à Sodome, de Jordan Tannahill, traduction d’Olivier Sylvestre d’Albane, d’Odile Gagné-Roy.

Le Prix Premier Acte est remis à l’occasion du 30e anniversaire de Premier Acte et est décerné à une ou un artiste s’étant particulièrement illustré au cours de cette saison anniversaire. Prix remis par Premier Acte, La Fabrique culturelle et Première Ovation.
En nomination :

  • Samuel Bouchard pour le rôle de Zack dans La République hip-hop du Bas-Canada de Dominique Sacy; 
  • Gabrielle Ferron pour la mise en scène de J’te pète en mixte de Gabrielle Ferron, le rôle de Jeanne dans La Délivrance de Rosalie Cournoyer et le rôle d’Anne-Marie dans Baby Shower de Catherine Côté;  
  • Marianne Lebel pour la scénographie, les costumes, les maquillages et les coiffures de J’te pète en mixte de Gabrielle Ferron et la scénographie de La Délivrance de Rosalie Cournoyer; 
  • Simon Rollin pour les éclairages de J’te pète en mixte de Gabrielle Ferron, la scénographie de Pamplemousse d’Elisabeth Lavoie et la scénographie et les éclairages de You’re talking to me? de Juan Arango; 
  • Pierre-Olivier Roussel pour l’environnement sonore de Pamplemousse d’Elisabeth Lavoie et le rôle de Fred dans Jusqu’à brûler les boiseries de Silviu Vincent Legault.

Les cinq théâtres partenaires des Prix Théâtre souhaitent la meilleure des chances à tous les finalistes et remercient le jury des Prix de théâtre 2023-2024.  


LE FONDS CLAUDE-ROBITAILLE

Remet le prix suivant :

  • Prix Paul-Hébert

Récompense un comédien ou une comédienne qui a offert une interprétation remarquable dans un premier rôle. Remis chaque année depuis 1977, ce prix est un hommage à Paul Hébert, homme de théâtre exceptionnel, cofondateur du Théâtre du Trident et pilier du développement du théâtre à Québec.

FINALISTES 2022-2023

LE FONDS FRANÇOIS-GAGNON POUR LE THÉÂTRE QUÉBÉCOIS

Remet les prix suivants :

  • Prix Janine-Angers

Vient saluer la performance marquante d’un ou d’une interprète dans un rôle de soutien. Créé en 1986, le prix fut rebaptisé en 1988 à la mémoire de la première récipiendaire.

FINALISTES 2022-2023

  • Prix Nicky-Roy

Accordé à une comédienne ou à un comédien exerçant son métier depuis quatre ans ou moins pour souligner son talent particulièrement prometteur lors d’une interprétation remarquable au cours de la dernière saison. Ce prix a été créé en 1981 à la mémoire d’une jeune comédienne décédée accidentellement.

FINALISTES 2022-2023

  • Prix du meilleur texte original

Créé en 2018, le prix du meilleur texte original est décerné à un auteur ou une autrice dont le texte original s’est fortement démarqué.

FINALISTES 2022-2023

  • Prix Jacques-Pelletier

Souligne le travail remarquable aux éclairages. Ce prix a été créé en 1981 à la mémoire d’un des pionniers de la scénographie au Québec.

FINALISTES 2022-2023

  • Prix de la meilleure conception vidéo

Souligne le travail remarquable à la conception vidéo. Ce prix a été créé en 2021.

FINALISTES 2022-2023

ROBERT LEPAGE

Remet le prix suivant :

  • Prix Robert Lepage

Récompense le travail admirable d’un metteur en scène ou d’une metteure en scène tant dans la conception générale d’un spectacle que dans la direction des interprètes. Mis sur pied en 1986, ce prix souligne la créativité et l’originalité de la mise en scène et porte désormais le nom de Robert Lepage pour souligner son apport exceptionnel au théâtre québécois.

FINALISTES 2022-2023

LA FONDATION PAUL-BUSSIÈRES

Remet le prix suivant :

  • Prix Paul-Bussières

Remis à un ou une scénographe dont l’environnement théâtral et ou la conception de marionnettes s’est fortement démarqué. Ce prix a été créé à la mémoire d’un des pionniers de la scénographie au Québec.

FINALISTES 2022-2023

LE FONDS PIERRE-MANTHA

Remet le prix suivant :

  • Prix Bernard-Bonnier

A été créé en 1998 à la mémoire de ce talentueux compositeur, décédé en 1994. Cette récompense est remise à un musicien ou une musicienne pour un environnement sonore mémorable.

FINALISTES 2022-2023

LE FONDS DU THÉÂTRE DU VIEUX-QUÉBEC

Remet le prix suivant :

  • Prix du Fonds du Théâtre du Vieux-Québec

Est décerné à une ou un artiste dont la conception des costumes, des maquillages et ou des coiffures est jugée remarquable. Ce prix a été créé en 2006 par messieurs Denis Denoncourt et Lorenzo Michaud, administrateurs du Fonds du Théâtre du Vieux-Québec.

FINALISTES 2022-2023

RÉCIPIENDAIRES 2022-2023

LE PRIX PAUL-HÉBERT

  • Anne-Marie Olivier pour son rôle de Maurice dans Maurice, d’Anne-Marie Olivier, une coproduction du Théâtre Bienvenue aux dames!, présenté au Périscope.

LE PRIX JANINE-ANGERS

  • Steven-Lee Potvin pour son rôle de Guy Brochu dans Gaz Bar Blues, d’après le film de Louis Bélanger, adaptation théâtrale de David Laurin, dans une mise en scène d’Édith Patenaude, une coproduction de La Bordée et Duceppe, présentée à La Bordée.

LE PRIX NICKY-ROY

  • Vincent Paquette pour son rôle de Claude dans Le Garçon de la dernière rangée, de Juan Mayorga, traduction de Dominique Poulange et Jorge Lavelli, dans une mise en scène de Marie-Josée Bastien et Christian Garon, une production du Théâtre Niveau Parking, présentée au Périscope.

LE PRIX ROBERT LEPAGE

  • Olivier Arteau, accompagné de Fabien Piché aux chorégraphies, pour la mise en scène de L’Éveil du printemps, de David Paquet, librement inspiré de l’œuvre de Frank Wedekind, une coproduction du Trident et du Théâtre Denise-Pelletier, présentée au Trident.

LE PRIX DU MEILLEUR TEXTE ORIGINAL

  • Anne-Marie Olivier pour Quinze façons de te retrouver,  une coproduction du Trident et de Bienvenue aux dames!, présentée au Trident.

LE PRIX JACQUES-PELLETIER

  • Emile Beauchemin pour les éclairages de Je veux participer au chaos, d’Eliot Laprise, présenté au Périscope.

LE PRIX DE LA MEILLEURE CONCEPTION VIDÉO

  • Maxime Perron et Emile Beauchemin pour la conception vidéo de L’Inframonde, de Jenifer Haley, traduction d’Étienne Lepage, dans une mise en scène de Maxime Perron, une production de L’homme qui a vu l’ours, présentée à Premier Acte.

LE PRIX PAUL-BUSSIÈRES

  • Amélie Trépanier pour la conception des décors de L’Éveil du printemps, de David Paquet, librement inspiré de l’œuvre de Frank Wedekind, une coproduction du Trident et du Théâtre Denise-Pelletier, présentée au Trident.

LE PRIX BERNARD-BONNIER

  • Sarah-Anne Arsenault et Dillon Hatcher pour la musique de Le Garçon de la dernière rangée, de Juan Mayorga, traduction de Dominique Poulange et Jorge Lavelli,  dans une mise en scène de Marie-Josée Bastien et Christian Garon, une production du Théâtre Niveau Parking, présentée au Périscope.

LE PRIX DU FONDS DU THÉÂTRE DU VIEUX-QUÉBEC

  • Danielle Boutin pour la conception des costumes d’Alice!, d’Emmanuelle Jimenez, librement inspiré des œuvres de Lewis Caroll, dans une mise en scène du Théâtre Rude Ingénierie, une coproduction de Trident et du Théâtre Rude Ingénierie, présentée au Trident.

Pour inscrire votre production de la saison 2023-2024 au Prix Théâtre, cliquez sur le lien ici bas. Pour plus d’informations, contactez jlambert@letrident.com.