ANTIGONE

Informations importantes

Réappropriation du texte de Sophocle par Pascale Renaud-Hébert, Rébecca Déraspe et Annick Lefebvre

Mise en scène d’Olivier Arteau

Avertissement: le langage utilisé dans cette pièce pourrait ne pas convenir à tous les publics.


SYNOPSIS

« Ismène, tu peux accepter que notre frère soit brûlé pis jeté dans une poubelle je sais pas où ? Pas moi. Tu dis qu’on a la vie devant nous, mais on a rien devant nous. On est scrappées. »

– Antigone, acte 1, scène 1.

Les deux frères d’Antigone, Étéocle et Polynice, se sont entretués pour le trône. Créon, roi et oncle d’Antigone, donne l’ordre d’ensevelir Étéocle mais interdit à quiconque de faire la même chose pour Polynice. Antigone refuse cet ordre, s’indigne et fera tout pour rétablir la justice. Depuis que Sophocle a créé le personnage d’Antigone, les artistes de toutes disciplines confondues se sont approprié cette figure mythique de l’opposition à l’ordre établi. Que ce soit Brecht, Cocteau, Yourcenar, Anouilh, Racine, les adaptations et réinterprétations n’ont jamais cessé de fuser de toutes parts. Et si Antigone vivait à notre époque? Qu’est-ce qui la ferait se tenir debout, quelle forme prendrait sa résistance?

Avertissement: le langage utilisé dans cette pièce pourrait ne pas convenir à tous les publics

Bande-annonce du spectacle

Écouter la bande-annonce

DISTRIBUTION

Vincent Roy
Crédit photo: Éva-Maude TC
Patrick Ouellet
Crédit photo: Nicola Frank Vachon
Réjean Vallée
Crédit photo: Sophie Grenier
Nancy Bernier
Crédit photo: Julie Artacho
Lucien Ratio
Crédit photo: Marï Photographe
Jean-Denis Beaudoin
Crédit photo: Éva-Maude TC
Sarah Villeneuve-Desjardins
Crédit photo: Stéphane Bourgeois
Joëlle Bourdon
Crédit photo: Atwood
Annabelle Pelletier Legros
Crédit photo: Hélène Bouffard
Steven Lee Potvin
Crédit photo: Odile Gagné-Roy
Alexandrine Warren
Crédit photo: Julie Artacho
Joanie Lehoux
Crédit photo: Eva-Maude TC

CONCEPTION

  • Lé Aubin : Assistance à la mise en scène
  • Keven Dubois : Projections
  • Emilie Martz-Kuhn : Dramaturge
  • Andreane Roy : Dramaturge
  • Gabrielle Doucet : Scénographie
  • Christian Fontaine : Accompagnement à la scénographie
  • Jean-François Labbé : Éclairages
  • Élène Pearson : Costumes
  • Sarah Villeneuve-Desjardins : Musique
  • Vincent Roy : Musique

TEXTE

Pascale Renaud-Hébert, Rébecca Déraspe et Annick Lefebvre

TROIS VOIX FORTES

Pascale Renaud-Hébert est de la promotion 2014 du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Depuis sa sortie, elle a notamment fait partie de la tournée d’Appels entrant illimités, du théâtre Le Clou !, tout en écrivant ses projets. Elle a présenté son premier spectacle, Julie-Tragédie canine, en 2015. Depuis, elle a écrit et mis en scène son texte Sauver des vies à Premier Acte en 2016 et travaille comme auteure et comédienne sur le spectacle L’Art de la chute qui fut présenté au théâtre Périscope en 2017.

Dramaturge et scénariste, Rébecca Déraspe est diplômée du programme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre. Elle est l’auteure des textes Le radeau, Deux ans de votre vie (prix auteur dramatique BMO Groupe financier), Plus (+) que toi, Votre crucifixion (Contes urbains 2013), Peau d’ours (en lice pour le prix Michel-Tremblay), Le merveilleux voyage de Réal de Montréal et Gamètes. Elle fait également partie du collectif endoscope.collectif qui a créé la pièce Ceci est un meurtre.

Avant d’avoir terminé son Bacc en critique et dramaturgie, Annick Lefebvre avait assis ses fesses de stagiaire dans la salle de répétition d’Incendies de Wajdi Mouawad. Depuis sa sortie de l’Université du Québec à Montréal en 2004, l’auteure a semé plusieurs courts textes dans des événements collectifs dont 26 lettres: abécédaire des mots en perte de sens. En 2012, Annick a fondé Le Crachoir, compagnie qui questionne le rôle de l’auteur(e) au sein du processus de création, de production et de représentation d’une œuvre. Elle est entre autres l’auteure de Ce samedi il pleuvait et de La machine à révolte.

Sa pièce J’accuse lauréate du Prix Auteur Dramatique BMO, a été finaliste du prix de la critique de l’AQCT, du prix Michel-Tremblay et du Prix Littéraire du Gouverneur Général du Canada en 2015.  Protégée de l’auteur Olivier Choinière au Prix Siminovitch 2014, Annick participe à la création d’Identités de l’artiste pluridisciplinaire Séverine Fontaine, performe, avec son complice Olivier Sylvestre, Le show du non exil et plonge dans l’écriture de ColoniséEs, son prochain projectile dramaturgique.


MISE EN SCÈNE

Olivier Arteau

CORPS ET ÂME

Artiste interdisciplinaire, Olivier Arteau suit d’abord une formation théâtrale russe en Biélorussie avant d’intégrer le programme de danse de l’Université du Québec à Montréal. Passionné par l’interprétation, il explore l’essence même du jeu au Conservatoire d’art dramatique de Québec où il a obtenu son diplôme en 2016. À l’automne 2017, il a mis en scène Le sang de Michi au Théatre Prospero. Ses créations, Doggy dans Gravel et Made in Beautiful (Belle Province) ont été présentées à Premier Acte en 2017 et 2018. En tant que comédien, il a été de la distribution de L’éveil de Marie-Josée Bastien et Harold Rhéaume (en tournée) et de Froid de Lars Noren dans une mise en scène d’Olivier Lépine présenté à Premier Acte


Également à l'affiche durant la saison