Amadeus

De Peter Shaffer
Traduction : Pol Quentin
Mise en scène : Alexandre Fecteau

Synopsis

Nous sommes à Vienne en 1781, le compositeur Salieri jouit de la faveur de l’Empereur. Mais un jeune prodige insolent du nom de Wolfgang Amadeus Mozart parcourt l’Europe et fait irruption à la cour. Précédé d’une flatteuse réputation, Mozart est en voie de devenir le plus grand compositeur du siècle. Face à un tel talent, Antonio Salieri devient dévoré par la jalousie. Qu'une musique aussi belle puisse émaner d'un être aussi vulgaire lui apparaît comme l'un des tours les plus cruels de Dieu. Comprenant la menace que représente le jeune Mozart, il tente de l’évincer tout en essayant de décortiquer son génie exceptionnel.

Amadeus demeure une pièce forte en émotion, drôle, cruelle, haletante, qui parle d’indulgence, de jalousie, et nous montre à quel point l’être humain est capable du meilleur comme du pire.

Une oeuvre mythique à l’image du compositeur qui l’a inspirée.

Distribution

  • Bertrand alain 4d9433fabcd6600d6f1ab67f9595fd9b84a155be8bded44a945a0a71016802e3
    Bertrand Alain Crédit photo: Louise Leblanc
  • Roxanne bedard 0a81efbb7b51b06c557d5e5d7cd5160d882dc212d80ad86fff54d763777cfe0d
    Roxanne Bédard Crédit photo: Catherine Charron-Drolet
  • Nancy bernier 51f72d9a4ebca5eee03a41b77d99d4d9be593b01583089741c0656518eb7122c
    Nancy Bernier
  • Israel gamache 43eaa7e95edbf569b2838fa068faad0a9f1d03cf1724e490944b29c1f4ef6058
    Israël Gamache Crédit photo: André Kedl
  • Marie gignac 1fec0abbc1ae0cf1f35b6a2b4184400df406f506204931fe542d6718afbdc6ce
    Marie Gignac Crédit photo: Nicola-Frank Vachon
  • Pierre olivier grondin 2787cd3648e8e89b89ce0466396c80cda15842ded67925f119948525c8fd028a
    Pierre-Olivier Grondin Crédit photo: Eva-Maude T.C.
  • Jacques leblanc b73c9aac779a4d5cbae95948a89ccdd99e62870ec421f773102e846875c7fe92
    Jacques Leblanc Crédit photo: Nicola-Frank Vachon
  • Veronika makdissi warren 282b58d9e317cbb5b52fc7ffdb2d2cdd36203faaca5f7d969186cb61d2483d1c
    Véronika Makdissi-Warren Crédit photo: Nicola-Frank Vachon
  • Mary lee picknell cf483b641298fa0ec602ba8f2735221129285cc77105bfee052a631c45a37f2d
    Mary-Lee Picknell Crédit photo: Matthew Fournier
  • Lucien ratio 1d5d64883393c2e1cbe87f732222d01723d04479531cba72ea709fd81d04bf8b
    Lucien Ratio
  • Rejean vallee e40fa5cbf624adf212ef89b91a029d2ad1a868d43e6d4bdd3b52530647f4d9e3
    Réjean Vallée Crédit photo: Sophie Grenier

Conception

  • Michel Gauthier: scénographie
  • Kate Lecours: Costumes
  • Elizabeth Cordeau Rancourt: assistance à la mise en scène
  • Direction musicale : Laurent Patenaude et Jonathan Cohen

Auteur

Peter Shaffer
Adrénaline théâtrale

Peter Shaffer est né à Liverpool, le 15 mai 1926, dans une famille d’origine juive. Après avoir étudié l’histoire à l’Université Cambridge, il pratique plusieurs métiers, dont ceux de mineur, commis de librairie et assistant à la bibliothèque publique de New York. The Salt Land, sa première pièce, est écrite en 1951 et produite par la BBC en 1955. Encouragé par le succès qu’elle remporte, Shaffer continue d’écrire et assure sa réputation en 1958 avec sa nouvelle pièce Five Finger Exercise. Au cours des douze années suivantes, il écrit huit pièces de théâtre: The Private Ear et The Public Eye(1962), The Establishment (1963), The Merry Roosters Panto (1963), The Royal Hunt of the Sun (1964) sur la conquête du Pérou par les Espagnols et qui sera adaptée pour le cinéma en 1969, Black Comedy/White Lies (1967) et The Battle of Shrivings (1970). En 1973, Equus, créée par le National Theatre lui vaut le Tony Award de la meilleure pièce et le New York Drama Critics Circle Award. Par la suite, la pièce est jouée à plus 1200 reprises à Broadway. En 1977, Shaffer l’adapte pour le cinéma. Le film met en vedette Richard Burton et Peter Firth. Parmi les autres œuvres théâtrales de Peter Shaffer, mentionnons Yonadab, Lettice and Lovage et Whom Do I Have the Honour of Addressing? présentée d’abord à la radio en 1990. En 1992, Peter Shaffer reçoit le William Inge Award pour son apport remarquable au théâtre américain. En 2001, la reine Elizabeth II le fait chevalier.

Metteur en scène

Alexandre Fecteau
Créateur étonnant

Alexandre Fecteau est à la fois un metteur en scène et un auteur lauréat du prestigieux Prix John-Hirsch 2013 attribué à un jeune metteur en scène dont le travail préfigure des accomplissements majeurs sur le plan de l’excellence et de la vision artistique. Avec le collectif Nous sommes ici, dont il assure la direction artistique depuis sa fondation, il a créé L’étape, Changing Room, La date puis Le NoShow, présenté plus de 60 fois au Québec, en France et en Suisse, et qui lui a valu le Prix Œuvre de l’année Capitale-Nationale remis par le Conseil des arts et des lettres du Québec. Au Trident, il a signé la mise en scène de Rhinocéros de Ionesco. Au Théâtre de la Bordée, c’est à lui qu’on a demandé d’actualiser la pièce mythique Les fées ont soif de Denise Boucher, qui n’avait jamais été remontée depuis sa création en 1978. Toujours dans le même théâtre, il s’attaque à Michel Tremblay avec À toi, pour toujours, ta Marilou en plus de préparer son premier classique, Le timide à la cour, pour le Théâtre Denis-Pelletier à Montréal. Abonné à la création in situ, il a participé à deux éditions du spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant ?… dont il assure maintenant la coordination artistique et a créé l’événement d’ouverture du pavillon Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec. Il a aussi fait une première incursion du côté des arts du cirque en assurant la mise en scène de Transit, de la compagnie Flip Fabrique.

Information supplémentaire

Durée:

Information à venir

Acheter vos billets

Acheter Billetterie Abonnement Infos utiles Plan de salle

Programme de soirée

À venir

Partager la page

Également à l'affiche durant la saison