LE CAS JOÉ FERGUSON

Informations importantes

D’Isabelle Hubert
Mise en scène de Jean-Sébastien Ouellette

En coproduction avec le Théâtre les gens d’en bas et La Compagnie dramatique du Québec

Une présentation

SYNOPSIS

Camille, étudiante en criminologie, s’intéresse à l’impact des crimes graves en milieu rural. Quand Joé, 19 ans, commet l’impensable, la jeune femme débarque au village pour tenter de comprendre la réaction de la population. Mais elle se bute à un mur de silences, de blessures et de secrets.

Moitié suspense, moitié comédie dramatique, cette pièce rit de nos travers, s’émeut de la solidarité humaine et parle avec légèreté de sujets graves.

Le cas Joé Ferguson se présente comme un casse-tête à reconstruire, une histoire captivante et émouvante qui nous dresse le portrait de la pression insupportable autant que du réconfort extraordinaire d’une communauté tissée serrée.

Accepteriez-vous que les cendres de votre mère côtoient celles d’un meurtrier?

Le cas Joé Ferguson - Court-métrage

Écouter le court-métrage

DISTRIBUTION

Joëlle Bond
Crédit photo: Julie Artacho
Sylvie Drapeau
Crédit photo: Angelo Barsetti
Valérie Laroche
Crédit photo: Nicola-Frank Vachon
Steven Lee Potvin
Crédit photo: Odile Gagné-Roy

CONCEPTION

  • Dominic Thibault : Scénographie et accessoires
  • André Rioux : Lumières
  • Andrée Bilodeau et Patrick Ouellet : Musique
  • Dominique Giguère : Costumes
  • Anne Plamondon : Assistance à la mise en scène

TEXTE

Isabelle Hubert

UNE PLUME SENSIBLE
Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada, en 1996, Isabelle Hubert a vu une dizaine de ses textes créés sur les scènes de et du Québec. Parmi eux, mentionnons Couteau, sept façons originales de tuer quelqu’un avec…, Boudin, révolte et camembert, À tu et à toi (production finaliste pour le Prix de la critique de Québec 2007-08), La robe de Gulnara (Prix de la critique de Québec 2009-10), Laurier Station, 1001 répliques pour dire je t’aime (Prix Coup de Cœur Télé-Québec, FAIT 2012) et Frontières. Auteure polyvalente, elle aussi adapté des romans pour la scène (Agaguk d’Yves Thériault et Moby Dick d’Herman Melville), écrit des comédies d’été qui connaissent beaucoup de succès, prêté sa plume à des projets muséologiques et participé à titre de scénariste à quelques projets de cinéma et de télévision. Elle a réalisé plusieurs résidences d’écriture, entre autres, à Londres, à Villeneuve-lès-Avignon et en Guadeloupe. Depuis 2005, elle enseigne l’écriture dramatique à l’Université Laval.


MISE EN SCÈNE

Jean-Sébastien Ouellette

COMPLICE
Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 1994, Jean-Sébastien Ouellette a participé à plus d’une cinquantaine de productions théâtrales à Québec et ailleurs. Il a interprété, entre autres, Oreste dans Andromaque de Racine, Béranger 1er dans Le roi se meurt de Ionesco, Rodrigue dans Le Cid de Corneille, Mack-The-Knife dans L’opéra de quat’sous de Brecht, Œdipe dans Jocaste Reine de Nancy Houston, Macbeth dans la pièce du même nom de Shakespeare et, dernièrement, le Docteur Royer-Collard dans Quills de Doug Wright. En 2006, il se met à la mise en scène. Il a dirigé, entre autres, Dom Juan de Molière au Théâtre du Trident, Les visiteurs au Théâtre Petit Champlain et Détour de chant par Campe, à Premier Acte. Avec La Compagnie dramatique du Québec, dont il est cofondateur, il monte plusieurs textes d’Isabelle Hubert : À tu et à toi (finaliste pour le Prix de la critique 2007-2008), La robe de Gulnara (Prix de la critique 2009-2010 décerné par l’AQCT) Laurier-Station, 1000 répliques pour dire je t’aime et Frontières.


Également à l'affiche durant la saison