Sur la photo : Marie-Josée Bastien et Charles Bender

YAHNDAWA’ :
ce que nous sommes

Informations importantes

Texte de MARIE-JOSÉE BASTIEN en collaboration avec Charles Bender, Elisabeth Kaine et Andrée Lévesque-Sioui

Mise en scène de VÉRONIKA MAKDISSI-WARREN

En coproduction avec MENUENTAKUAN et le THÉÂTRE NIVEAU PARKING


Tout est en relation et baigne dans un temps universel où passé, présent et futur sont imbriqués, puisque tout ce qui arrive, même aux plus petits éléments de ce monde, a un impact sur les autres : de l’explosion d’un réacteur nucléaire au Japon, si loin, aux opérations minières locales, si près, les impacts toucheront plusieurs générations, sept selon nos philosophies.

 

Le patriarche Ludger Sarenhes Bastien est un homme d’affaires prospère du siècle dernier qui mène un combat contre la ville de Québec pour obtenir réparation face à une injustice. C’est autour de cette histoire que se tissent toutes les trames de sa descendance. Son fils Armand, tente de fuir son destin en allant se battre pour un pays qui ne lui reconnaît aucun droit. Adèle quant à elle, est rattrapée par un passé immémorial après avoir renié ses origines. Élisabeth s’est sauvée à l’autre bout du continent mais doit revenir faire face à ceux qu’elle a laissés derrière. Yandicha tente de se trouver un chemin vers les traditions de sa nation et Agnolien, l’arrière-arrière-arrière-petit-fils, sauve le patrimoine de sa famille d’un déluge quasi apocalyptique.

Des histoires entremêlées, tissées autour d’une lignée huronne-wendat, résonnent les unes aux autres, s’entrechoquent et se répondent. Avec, toujours en son centre, Yahndawa’ : la rivière majestueuse.

Avec Yahndawa’ : ce que nous sommes, Marie-Josée Bastien et les membres de sa famille nous offrent, sous la forme d’une autofiction avec des personnages issus du réel et d’autres inventés, une œuvre sur les Wendat et leurs racines, sur leur pouvoir de résilience, sur l’identité et la fierté d’une nation.


Distribution

Crédit photo : Èva-Maude TC

Marie-Josée Bastien

Crédit photo : Brad Gros-Louis

Charles Bender

Crédit photo : Melany Bernier

Océane Kitura Bohémier-Tootoo

Crédit photo : Eve B. Lavoie

Andawa Laveau

Crédit photo : Nicolas Ottawa

Andrée Lévesque Sioui

Crédit photo: David Leclerc

Marco Poulin


Conception

  • Mélissa Bouchard : Assistance à la mise en scène
  • Sébastien Dionne : Scénographie
  • Églantine Mailly : Costumes
  • Nyco Desmeules : Éclairages
  • Joseph Sarenhes : Musique
  • Marilyn Laflamme : Vidéo
  • Eveline Tanguay : Accessoires

TEXTE

Marie-Josée Bastien

Marie-Josée Bastien est metteure en scène, comédienne et auteure et directrice artistique du Théâtre Niveau Parking depuis 2016. Très impliquée dans son milieu, elle enseigne depuis 1997 au Conservatoire d’art dramatique de Québec ainsi que dans différentes écoles de théâtre du Québec. Marie-Josée est plusieurs fois récipiendaire aux Prix d’excellence des Arts et de la Culture de Québec pour ses mises en scène d’Incendies (2018), de Richard III (2009), de On achève bien les chevaux (2007) et de Impromptu (2003). Elle y a aussi obtenu le prix de la révélation de l’année en 1993. Elle s’est méritée le Prix de la Critique 2012 pour son interprétation de Noëlla dans Temps de Wajdi Mouawad et a été en nomination pour le prix Siminovitch, prestigieux prix qui honore un metteur en scène qui fait figure de proue dans le domaine du théâtre, à l’automne 2013. Elle a mis en scène plus d’une trentaine de spectacles, dont IncendiesLes Nervures SecrètesCloser, Gloucester, Macbeth, écrit une vingtaine d’œuvres, en plus d’avoir joué dans plus d’une cinquantaine de créations et productions théâtrales sur les scènes du Québec et de l’Europe.


Mise en scène

Véronika Makdissi-Warren

Comédienne et metteure en scène, Véronika Makdissi-Warren est diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Québec et est membre du Théâtre du Niveau   Parking. Depuis 1996, elle a participé à une soixantaine de productions avec diverses compagnies théâtrales de Québec (TNP, Trident, La Bordée) et a aussi joué à travers le monde avec deux créations d’Ex Machina mises en scène par Robert Lepage (La Trilogie des dragons et The Busker’s Opera).
Véronika a mis en scène des créations présentées au Périscope, à La Bordée et au Théâtre d’Aujourd’hui : Les Gagnants, le Psychomaton, Corps et âme, CHSLD : Centre d’Humbles Survivants Légèrement Détraqués et aussi conçu le tableau Woupelaï pour le parcours Où tu vas quand tu dors en marchant ? produit par le Carrefour international de théâtre. Depuis 2018, elle occupe le poste de directrice artistique de L’Aubergine, compagnie spécialisée en art clownesque. Véronika transmet aussi son expérience en enseignant au Conservatoire d’art dramatique de Québec


Également à l'affiche durant la saison