Sur la photo: Anne-Marie Olivier

QUINZE FAÇONS DE TE RETROUVER

Informations importantes

Texte d’Anne-Marie Olivier

Mise en scène de Maryse Lapierre

En coproduction avec Le Théâtre Bienvenue aux dames!

Une présentation

SYNOPSIS

Une femme élabore quinze plans loufoques afin de retrouver son unique sœur, qui a coupé tous les liens avec elle, sans raison. Intrusion de domicile, visite chez une cartomancienne, recherche de sosies de Ringo Starr : tous les plans sont considérés. 15 façons de te retrouver se veut une recherche de la vérité, un processus de deuil, un voyage dans les années 80, quelque chose comme une longue lettre d’amour, destinée à demeurer indéfiniment à la poste restante. Cette femme nous parle à coeur ouvert de cette brûlure et s’adresse à nous directement avec humour, légèreté, et quelques dérapages vertigineux.

Anne-Marie Olivier aborde ici son troisième solo, forme qu’elle avait déjà explorée avec ses créations Gros et Détail et Annette, deux créations saluées par le public et la critique. Elle confie la mise en scène de sa nouvelle création à Maryse Lapierre, qui a signé chez nous la superbe mise en scène des Plouffe, pour insuffler sa touche d’humanité et de fantaisie. 

Quinze façons de te retrouver se dessine comme un voyage drôle et touchant qui nous amène à nous questionner sur nos propres liens, ceux qu’on aimerait couper, ceux qu’on veut chérir et ceux qu’on a perdus à jamais.

Quinze façons de te retrouver - Extrait

Écouter l'extrait

DISTRIBUTION

Anne-Marie Olivier
Crédit photo: Stéphane Bourgeois

Conception

  • Claudie Gagnon : Scénographie
  • Keven Dubois : Éclairages

TEXTE

Anne-Marie Olivier

Connue à la fois comme interprète et autrice, Anne-Marie Olivier est une figure importante du théâtre à Québec. Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 1997, elle a joué dans plusieurs productions, en plus d’écrire continuellement. En 2004, sa pièce solo Gros et détail, qui traite de sujets difficiles avec humour, lui a attiré un succès tant critique que populaire et fut acclamé au Québec, en Europe et en Afrique. Ce premier cru lui a valu le prix d’interprétation Paul Hébert aux Prix d’excellence des arts et de la culture de Québec et le Masque du public Loto-Québec 2005. Elle poursuit son travail de comédienne pour Wajdi Mouawad dans ForêtsLes trois sœurs et Temps, écrit Mon corps deviendra froid pour le Théâtre de Quat’sous. Forte de ces expériences elle crée Annette, un deuxième solo qu’elle joue sur patin. Puis elle créé Scalpé, Faire l’amour et Venir au monde entourée d’une remarquable équipe de conceptrices et de concepteurs. Ce dernier texte fut récompensé par le Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie Théâtre. Grâce à son audace, sa réflexion sur le répertoire, son rapport à la création, son ouverture et ses qualités de rassembleuse, Anne-Marie Olivier assure la codirection générale et la direction artistique du Théâtre du Trident de décembre 2012 à juin 2022. Elle est également la directrice artistique de la compagnie Bienvenue aux dames! et, depuis 2019, experte artistique pour le Québec auprès de la Commission Internationale pour le théâtre francophone. Récipiendaire d’une bourse d’écriture octroyée par le Fonds de dotation Michelle-Rossignol, une première ébauche de Quinze façons de te retrouver a été présentée au Jamais Lu Québec en décembre 2021.


Maryse Lapierre


MISE EN SCÈNE

Maryse Lapierre

Comédienne de formation, Maryse Lapierre est diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Depuis sa sortie, elle a pris part à une trentaine de productions. Elle a, entre autres, fait partie de la distribution de Faire l’amour présenté au Théâtre Périscope et de celle de Jocaste reine présentée au Théâtre du Nouveau Monde et au Théâtre de la Bordée. Au Trident, on a pu la voir dans Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges, Cyrano de Bergerac et Venir au monde.  Artiste polyvalente, elle participe à de nombreux projets de création dont le Show d’vaches au Bitch Club Paradise, CHS, Monolake, Vertiges et Les contes à passer le temps. En novembre 2013, au Théâtre Premier Acte, elle a mis en scène son premier texte dramaturgique, L’hiver dedans, gagnant de la bourse Première œuvre et sélectionné dans la catégorie du meilleur spectacle de la relève par Première Ovation. Récemment, elle a signé les mises en scènes des pièces Mme G. de Maxime Beauregard-Martin au Théâtre de la Bordée ainsi que de Hypo de Nicola-Frank Vachon, Extras et ordinaires de Duncan Macmillan présentées à Premier Acte et Les Plouffe au Théâtre du Trident qui lui a valu le Prix de la meilleure mise en scène.


Également à l'affiche durant la saison