Mission et historique

Mission et historique c88019d3b76059a386b4f06c498ef4b277ba91eb3ef9804dea9fcbdb04b7c7bc Sur la photo : Chante avec moi (2014) Crédit photo : Renaud Philippe

Le Théâtre du Trident produit et diffuse, pour le public de Québec et de la région, un théâtre d’envergure et de qualité privilégiant les œuvres de répertoire, sans négliger le théâtre de création. Il assume ainsi un rôle moteur dans la vie culturelle collective par son action d’une part auprès du public, à qui il offre un accès aux grandes œuvres du patrimoine dramaturgique tant mondial que national, et d’autre part auprès du milieu artistique, à qui il fournit des défis stimulants, ainsi que des occasions et des moyens pour les réaliser.


Fondé en 1971, le Théâtre du Trident est sans contredit l’une des institutions culturelles les plus importantes du Québec. Chef de file du théâtre québécois, le Trident jette un regard novateur sur les chefs-d’œuvre de la dramaturgie universelle. Cette compagnie majeure de la ville de Québec présente et diffuse au Québec et à l'international un théâtre de répertoire tout en accordant une place de choix à la création d’œuvres contemporaines québécoises, canadiennes et étrangères.

Au cours des dernières années, le Théâtre du Trident a reçu plusieurs distinctions et prix soulignant la qualité de ses productions et le travail exceptionnel de ses artistes dont le prestigieux Prix Ville de Québec, récompensant le dynamisme et l'innovation d'une entreprise culturelle de la capitale. Le Théâtre du Trident se veut une tribune pour les auteurs et les artistes d’ici et d’ailleurs. 

Le Trident, d'hier à aujourd'hui

Hier a aujourdhui 0ce1b5b9bc1bd85f7a885719dcaf5775d76bdf6ecbf26f433d4e68b65ff92ee4 Sur la photo : Charbonneau et le chef (1971)

En 1969, le ministre des Affaires culturelles, monsieur Jean-Noël Tremblay, se propose de réunir les forces vives du théâtre à Québec et de mettre en branle le processus de création d'une compagnie permanente. Le Théâtre du Trident naît du regroupement de trois des principales compagnies de la Vieille Capitale : le Théâtre de l'Estoc, le Théâtre du Vieux-Québec et le Théâtre pour Enfants de Québec. À sa fondation, il regroupait toutes les activités théâtrales de Québec : répertoire, recherche et théâtre pour enfants, d'où le nom du "trident", ce sceptre à trois dents appartenant au Dieu de la mer Poséidon, qui symbolise la mission triple.

C'est le 21 janvier 1971 que le rideau se lève sur la première production du Théâtre du Trident, la pièce O-71, de Jean Barbeau. Alors dirigée par Paul Hébert, la jeune compagnie connaît des succès retentissants dès ses premières années, notamment avec Charbonneau et le Chef, de John Thomas McDonough, en 1971 et 1972, mettant en vedette Jean Duceppe et Jean-Marie Lemieux.

Depuis, le Théâtre du Trident a produit plus de 200 spectacles sous la gouverne des directions artistiques suivantes : Paul Hébert (1971-1978), Guillermo de Andrea (1978-1989), Roland Lepage (1989-1993), Serge Denoncourt (1994-1996), Alain Grégoire (1997), Marie-Thérèse Fortin (1998-2003), Gill Champagne (2003-2012) et Anne-Marie Olivier (2012-…). Riche de 45 années de création, le Théâtre du Trident a entamé le nouveau siècle avec une perspective d'ouverture sur le monde.

Au fil des ans, de nombreux spectacles, performances et atmosphères ont laissée leur marque dans l'histoire du Trident : la touchante mise en scène de Paul Hébert de La mort d'un commis voyageur, d'Arthur Miller (1972), le faste et le luxe de la scénographie d'Amadeus, de Peter Schaeffer (1983), la scène nappée d'eau de La Tempête, de Shakespeare, mise en scène par Robert Lepage (1998), le style éclaté et chaotique du collage par Martin Faucher des textes de Réjean Ducharme dans À quelle heure on meurt (1999), la création de La Face cachée de la Lune, de Robert Lepage, qui a ensuite entrepris une tournée mondiale (2000), la mise en scène à fleur de peau de Gill Champagne de À toi, pour toujours, ta Marie Lou, de Michel Tremblay (2000), le succès retentissant de la reprise de Charbonneau et le Chef (2010), tiré de la première saison du Trident, la folie contagieuse de L'Opéra de quat'sous, mise en scène par Martin Genest en coproduction avec Pupulus Mordicus et le tour de force de réunir 50 interprètes sur scène dans Chante avec moi d’Olivier Choinière.

Le théâtre de création

Le Théâtre du Trident se veut une tribune de choix pour le théâtre de répertoire de qualité, qu'il soit québécois ou étranger, sans délaisser le théâtre de création. Plusieurs spectacles ont pris naissance sur la scène du Trident, dont La Mémoire de Rhéa, d'Anne Legault (1994), Terrains vagues, de Michel Nadeau (1997), La Face cachée de la Lune (2000) et Le Projet Andersen (2005), de Robert Lepage, Comment parler de Dieu à un enfant pendant que le monde pleure, de Jean-Rock Gaudreault (2006), Terre Océane, de Daniel Danis (2008), Reconnaissance (2009), de Michel Nadeau, Temps, de Wajdi Mouawad (2011), Norge de Kevin McCoy (2015) et Venir au monde d’Anne-Marie Olivier (2017). Les créations québécoises du Dragon bleu, de Robert Lepage (2008) et de Forêts, de Wajdi Mouawad (2008), ont aussi été présentées au Trident.

Les tournées d'ici et d'ailleurs

Les productions du Théâtre du Trident débordent du cadre de son lieu de création et de diffusion situé à Québec, et plusieurs d'entre elles voyagent et s'offrent aux yeux et au coeur du public d'ici et d'ailleurs. En effet, depuis quelques années, des pièces telles que À toi, pour toujours, ta Marie-Lou, de Michel Tremblay, La Double Inconstance, de Marivaux, Le Malade imaginaire, de Molière, Les Trois soeurs, de Tchekhov, HA ha !..., de Réjean Ducharme, Le Cid, de Corneille, Sainte Jeanne, de George Bernard Shaw, Jacques et son maître, de Milan Kundera et Cyrano de Bergerac, d'Edmond Rostand ont pris d'assaut les routes du Québec et de l'Ontario.

Certaines productions ont traversé l'Atlantique. À la suite des nombreux succès remportés au Québec, les spectacles À quelle heure on meurt?ForêtsComment parler de Dieu et Terre océane furent présentés en France. La mise en scène de Wajdi Mouawad de la pièce Les Trois soeurs, d'Anton Tchekhov, a pour sa part entrepris une tournée de prestigieux festivals au Brésil et en Russie et la nouvelle création du dramaturge, Temps, a été dévoilée au public de Berlin en première mondiale.

Des coproductions d'envergure

De plus, le Trident a réalisé de nombreuses coproductions avec d’importantes compagnies québécoises, canadiennes et étrangères. Ex Machina, le Niveau Parking, Danse K par K et Pupulus Mordicus à Québec, le Théâtre du Nouveau Monde et l’Espace GO, le Théâtre de Quat'sous, le Théâtre Denise-Pelletier et le Théâtre d'Aujourd'hui à Montréal, le Centre national des Arts à Ottawa, Hendrick Van Der Zee,  Logomotive Théâtre et Carré de l’hypothénuse en France en sont quelques exemples.

Fêtant avec sa saison 2015-2016 sa 45e année d'existence, la compagnie a offert au public et aux artistes une saison théâtrale remplie d'émotion et de surprises. 1984, un grand classique de la littérature a fait son entrée au théâtre, Robert Lepage en a saisi plus d’un avec son époustouflante interprétation du Marquis de Sade dans la pièce Quills et le roman coup de poing de Larry Tremblay, L’orangeraie, a été adapté pour la scène.

Conseil d’administration

  • Carl-Frédéric De Celles (Président iXmédia), Président
  • Bertrand Alain (Comédien et metteur en scène), Vice-président
  • Dominic Guay (Kabane.), Trésorier
  • Jacques Cossette-Lesage (Associé Stein Monast S.E.N.C.R.L.), Secrétaire

Administrateurs (trices)

  • Marie-Renée Bourget Harvey, Scénographe, maquilleuse et graphiste
  • Martin Brouard, Producteur exécutif
  • Hélène Drouin
  • Jonathan Gagnon, Comédien et metteur en scène
  • Doris Girard, Gestionnaire et présidente, Corporation Fil Rouge
  • Joée Lachapelle, Assistante metteur en scène et régisseure
  • Mélissa Merlo, Comédienne
  • Jean-Pierre Vézina, CPA CA